Travail de rue avec
les personnes sans-abri
Appelez-nous

Collectif les Morts de la Rue

Le Collectif a pour objectif principal de veiller à organiser un adieu digne pour tous en veillant à la bonne tenue des funérailles des personnes sans-abri décédées sur le territoire de la Région de Bruxelles-Capitale.  DIOGÈNES en assure la bonne coordination.

Le Collectif les Morts de la Rue est né en 2004.
En 2005, la coordination du Collectif a été confiée à l’asbl DIOGÈNES.

L’idée première est d’être un relais au moment des décès, ou des enterrements, tant auprès des habitants de la rue, des familles et des proches, que des professionnels du secteur ou des services communaux.

Au 31/12/2016, depuis sa création, le Collectif a appris et informé le réseau du décès de 495 personnes. La moitié des personnes vivaient en rue au moment de leur décès. Les autres vivaient en maison d’accueil, en squat, chez des proches, en logement, en maison de repos, …Un décès sur 4 a eu lieu sur la voie publique. Un sur 3 à l’hôpital.

Le Collectif fonctionne grâce à l’implication forte (en temps et en énergie) de très nombreuses personnes : habitants de la rue, professionnels du secteur psycho-médico-social, citoyens, employés d’administrations communales, personnel soignant d’hôpitaux, représentants des différentes convictions de vie, … 

Coordonner le Collectif revient, entre autres, à : prendre connaissance des décès de personnes ayant vécu en rue ; vérifier les informations concernant un décès avant d’en informer le réseau (plus de 150 contacts) dans le strict respect du secret professionnel ; aider à l’identification des personnes décédées ; chercher à retrouver les familles des défunts, les amis, ceux qui ont connu la personne ; impliquer et soutenir les personnes concernées dans l’organisation de cérémonies respectant les convictions de vie des défunts ; veiller aux bonnes conditions d’inhumation des défunts ainsi qu’à l’entretien des tombes ; aider matériellement ; etc. Parmi les activités récurrentes, notons, entre autres : l’organisation d’une cérémonie annuelle d’hommage aux morts de la rue (dans la salle gothique de l’Hôtel de Ville de Bruxelles), des visites régulières aux cimetières (notamment à la Toussaint), …

Le Collectif se donne, en outre, pour objectif de garder mémoire de toutes ces vies, de toutes ces morts et de témoigner des difficultés de la vie en rue en informant la société de cette réalité.

Pour davantage d’informations sur le travail du Collectif, n’hésitez pas à consulter le site internet qui lui est exclusivement dédié www.mortsdelarue.brussels