Travail de rue avec
les personnes sans-abri
Appelez-nous
Homme de dos au cimetière

Collectif les Morts de la Rue

Pour rendre dignement hommage aux personnes sans-abri

Le Collectif les Morts de la Rue a pour objectif principal de veiller à un adieu digne pour les personnes sans-abri. Il organise les funérailles pour chaque habitant de la rue dont elle apprend le décès sur le territoire de la Région de Bruxelles-Capitale. DIOGENES en assure la bonne coordination.

Le Collectif est un réseau de membres qui agissent pour un adieu digne aux personnes (anciennement) sans-abri décédées en Région Bruxelloise. Il s’anime grâce à l’implication forte - en temps et en énergie - d’un grand nombre de personnes : habitants de la rue, professionnels du secteur psycho-médico-social, citoyens, employés d’administrations communales, personnel soignant d’hôpitaux, représentants des différentes convictions de vie, etc. 

Le Collectif en action

En 2004, le Collectif les Morts de la Rue naît dans l’idée d’être un relais des décès et enterrements des habitants de la rue. Il informe tant les autres personnes sans-abri que les familles, les proches et les professionnels du secteur et des services communaux. 

Au-delà de ce rôle de relais, le Collectif veille à ce qu’une commémoration soit rendue dignement pour chaque personne : des témoignages et photos sont recueillis, des faire-parts sont rédigés, de la musique est choisie pour la cérémonie d’adieu, des fleurs, bougies ou autres symboles sont rassemblés, etc. Dans cette organisation, nous accordons une attention particulière aux convictions de vie de la personne défunte. 

Depuis 2006, une Cérémonie d’Hommage est organisée annuellement pour commémorer les personnes décédées l’année précédente. C’est un événement important pour les proches et pour le secteur. En outre, il permet de sensibiliser l’ensemble des citoyens à l’importance de la solidarité et de la dignité humaine. 

DIOGENES à la coordination du Collectif 

Depuis 2005, l’entièreté de ces activités est coordonnée par DIOGENES : nous mettons des ressources humaines et des moyens logistiques à disposition du groupe de partenaires et nous veillons à ce que chaque personne sans-abri qui décède reste dans les mémoires et bénéficie un adieu digne. Ce travail colossal n’aurait été possible sans l’excellente connaissance de nos travailleurs de rue des personnes sans-abri. Pour la première fois en 2020, ce rôle est reconnu et soutenu financièrement par la Commission Communautaire Commune (Cocom) de la Région de Bruxelles-Capitale. 

En date du 31/12/2016, le Collectif a appris et informé le réseau du décès de 495 personnes depuis sa création. La moitié des personnes vivaient en rue au moment de leur décès. Les autres vivaient en maison d’accueil, en squat, chez des proches, en logement, en maison de repos… Un décès sur 4 a eu lieu sur la voie publique. Un sur 3 à l’hôpital.

Pour davantage d’informations sur le travail du Collectif, rendez-vous sur www.mortsdelarue.brussels.

 

Le Collectif les Morts de la Rue est financé en initiative, depuis 2021, par les Ministres de l'Aide aux personnes du Collège Réuni de la Commission Communautaire Commune de la Région de Bruxelles-Capitale.