Travail de rue avec
les personnes sans-abri
Appelez-nous

Lancement du projet MODULO

Trois logements modulaires individuels ont vu le jour pour accueillir des personnes sans-abri

Modulo est un projet d'habitat léger et temporaire assorti d'un accompagnement psycho-social personnalisé.

Malgré les conditions de travail difficiles liées à la crise sanitaire du Covid-19, les équipes de DIOGENES, de l'AIS Verhaegen (porteuse du projet) et du collectif MOKIT se sont démenées pour prermettre le relogement en urgence de 3 habitants de la rue.
L'investissement des travailleurs de terrain a été payant.  Les premiers emménagement ont eu lieu ce week-end pour la plus grande satisfaction des nouveaux habitants!!

Grâce à ce projet, trois personnes n'auront plus à affronter les conditions inhumaines de la vie en rue!
Elles pourront rester dans ces logements de transit jusqu'à ce qu'une solution de relogement définitif leur soit proposée. Chaque habitant bénéficie d’un accompagnement psycho-social personnalisé assuré par l'équipe de DIOGENES.

Flambants neufs, les logements MODULO sont de grande qualité!  Ils satisfont aux normes d'habitabilité des logements du règlement régional d'urbanisme.  Les pavillons sont construits en matériaux durables et garantissent la préservation et le respect du patrimoine et du site existant. Chaque module fait 28m² nets habitables. Chaque pavillon est énergétiquement performant (14cm d’épaisseur d’isolant et doubles vitrage isolant, ventilation à récupération de chaleur), fabriqué avec des matériaux écologiques, avec un design extérieur et intérieur soigné.

Par ailleurs, la démarche s’inscrit également dans un processus innovant de recherche en partenariat avec la Haute Ecole ICHEC–ECAM–ISFSC. La recherche vise à interroger la pertinence du développement d’un habitat léger et temporaire sur des bâtiments à l’abandon et/ou terrains inoccupés. 
Plusieurs questions se posent, dont la principale à nos yeux: Est-il pertinent de proposer des solutions de relogement de transit au public sans-abri dans le cadre d’un programme d’insertion durable ?
En effet, en matière de droit au logement, la seule exigence acceptable est celle de l’accès pour tous à des logements (sociaux) de qualité, accessibles financièrement quel que soit le niveau de revenu dont on dispose. Il n’empêche, sur le terrain, offrir des alternatives à la vie en rue impose parfois de se montrer pragmatique.

Nous remrecions nos partenaires directs ainsi que la commune et le CPAS d’Uccle (qui accueillent le projet sur leur territoire), le projet Bethléem et les AOP / fabriques d’églises locales sans qui ce projet n'aurait pu voir le jour.

#STAYHOME... pour les personnes sans-abri aussi!